Ouverture du 14e festival des Canotiers

Qu’aurions-nous pu faire ?

Comment ne pas célébrer quand 150 ans en arrière il fallait payer son pavé aux barricades pour pouvoir remonter les rues de Belleville et de Ménilmontant, comment ne pas célébrer nos morts assassinés pour avoir revendiqué une autogestion laïque, populaire, libertaire et juste.

Comment ne pas célébrer quand chaque pierre de Ménilmontant pue le souvenir de cette révolte unique et si rassembleuse.

Comment passer devant le mur des fédérés sans se prendre en pleine gueule les charniers de la semaine sanglante ?

Comment passer rue des maronites devant l’association des cultures berbères sans se souvenir que eux aussi furent déportés en Nouvelle-Calédonie pour avoir résisté au joug français, eux, arabes et berbères frères de misère des communards enchaînés.

Comment ne pas célébrer quand même la paroisse de Notre-Dame-de-La-Croix, rescapée des flammes communardes nous prête son parvis, celui-là même qui accueillit en 1870 Louise Michel la rebelle et ses assemblées de femmes, comment ne pas célébrer quand la crème de la crème des rossignols de faubourg vient siffler avec nous que peut-être un jour les mauvais jours finiront.

Merci à toi Dominique Grange, merci à toi Cher Cheikh Sidi Bémol, merci à toi Tyard le belge et merci MAJ pour la magie annoncée de la clôture.

Enfin, comment ne pas célébrer quand ton blase c’est Association Menil Mon Temps.

Alors pour l’occasion le 20ème s’associe au Zonzième, se met sur son grand 31 et vous propose quatre films : « Louise Michel la rebelle », les documentaires « Kabyles du Pacifique » et « Déportés du bout du monde », et « La Commune de Paris » de Peter Watkins (en deux parties).

Et c’est pour ça Emmanuel, qu’la Commune n’est pas morte.

Célébrons Ronchonchons et nous vaincrons.

P.S. : ET MORT AUX VACHES

Votre Camembert, Benoit, Président de Ménil Mon Temps

- Le programme

Publié le mercredi 7 juillet 2021

14e Festival des Canotiers, du 7 au 11 juillet 2021

Le mot du Président

Ronchonnez ronchonchons, en cette période hautement célébrative de ce qui fut l’une des premières expériences anarchistes de l’histoire, cela devrait être obligatoire !

Mercredi 7 juillet à 20h30

« Les cris de la Commune »

Lecture

La lecture "Les cris de commune" est née d’une envie de faire un spectacle sur les femmes remarquables et notamment sur Louise Michel.

Les Canotiers, du 7 au 11 juillet 2021

Concerts

20h30 :
- Mercredi 7 juillet : Dominique Grange et Mymytchell
- Jeudi 8 juillet : Cheikh Sidi Bemol (solo)
- Vendredi 9 juillet : Tyard
- Dimanche 11 juillet : M.A.J.

Les Canotiers, du 7 au 11 juillet 2021

Projections

22h15 :
- Mercredi 7 juillet : « Louise Michel, la rebelle »
- Jeudi 8 juillet : « Kabyles du Pacifique » et « Déportés du bout du monde »
- Vendredi 9 juillet : « La Commune de Paris » (1/2)
- Dimanche 11 juillet : « La Commune de Paris » (2/2)