Accueil > Festival des Canotiers > Edition 2018 > Expositions > Farid Mammeri expose à l’A.C.B.

Expositions

Farid Mammeri expose à l’A.C.B.

Lorsqu’on connaît une personne sous une seule facette, on est agréablement surpris en découvrant un jour que cette personne a, en fait, plusieurs cordes à son arc, et en particulier son talent d’artiste. Plus connu comme producteur à la radio (RTA), Farid Mammeri pourrait être assimilé à ces touche-à-tout de génie, tant par ses qualités professionnelles que par la largeur de sa palette.

Et c’est le cas qui nous occupe ici, puisque cet ancien animateur culturel à Riadh-El-Feth, s’est désormais frayé un chemin dans le monde de la peinture, où n’entre pas qui veut. Durant tout le mois de mars écoulé, Farid Mammeri a installé son chevalet, comme on dit, au siège de l’ACB (Association de culture berbère) à Paris, et avec un succès certain, il faut le dire. Une trentaine de toiles inspirées des paysages, ou des scènes de la vie quotidienne en Algérie, qui reste la grande inspiratrice, et le centre de gravité de son œuvre, en dépit de l’éloignement géographique. Oui, on n’emporte pas sa patrie à la semelle de ses souliers, comme disait le révolutionnaire Danton, mais elle peut imprégner le bout de ses pinceaux, et faire surgir les couleurs de sa palette.

Ce sont ces couleurs, qui font vivre des tableaux, pris sur le vif, ou peints pour l’essentiel de mémoire, et qu’il présente d’ailleurs sous l’intitulé « Fragments de mémoire ». Une mémoire qui n’est pas écorchée, d’ailleurs par les aspérités de l’exil, ou endolorie par les rigueurs de l’éloignement. Farid Mammeri nous donne à regarder, à contempler une œuvre apaisée, des paysages et des vues tout de sérénité, et des personnages qui sentent bon le terroir, et le bonheur tranquille. Sous le pinceau, la rue d’Alger se transforme en passage obligé vers la lumière et la clarté, ce qui montre bien le regard neuf, et optimiste que restitue la mémoire du peintre.

Il y a aussi « la foule », mais sans les clameurs, la foule des gens simples, humblement heureux, et n’exhalant aucune rancœur, aucune colère. Comme « la porteuse d’eau », idéalisée, ne ployant pas sous le fardeau, comme en temps de disette et de sécheresse, la porteuse du poète, vision exclusive du poète. « Les retrouvailles », celles qu’on attend avec patience, et espoir, sachant qu’elles seront bientôt là, qu’elles viendront inéluctablement. Car cette « attente » là n’est pas de celles qu’on subit, et elle ne dure pas une éternité, juste le temps de s’arrêter devant un tableau hospitalier, comme une invitation à entrer, et à se reposer.

Association de Culture Berbère
37 bis rue des Maronites
75020 Paris
Tél : 01 43 58 23 25

- Farid Mammeri sur FB
- www.acbparis.org

Publié le samedi 26 mai 2018 -

Parcours des expositions

Vernissages des expositions MERCREDI 30 MAI _à partir de 18h (16h30 pour l’A.C.B.)
et Repas de soutien à l’association Ménil Mon Temps
à partir de 20h En présence de Jean-Pierre Mocky
à la Cantine "l’Aarche" 6, rue des maronites
Réservation conseillée, au 01 46 36 57 66 Entrée+plat ou plat+dessert : 15 €

Expositions des affiches du festival aux Tables du Père Lachaise

Les affiches des 11 éditions du festival des Canotiers
Les Tables du Père Lachaise 44, Bd de Ménilmontant (0,78 km) 75020 Paris Tél : 09 50 97 00 76
Les Tables du Père Lachaise sur FB

Djamel Boukella expose au Garage

Affiches de films d’après 1968
Expo interdite aux moins de 16 ans :)
Garage "Le Bi-Continental" 4, rue de la mare 75020 Paris Téléphone : 01 47 97 98 58 Ouvert de 9h à 18h, du lundi au vendredi
www.garage-menilmontant.com

Julie Allonzo expose au Zagros

Julie Allonzo est peintre et poète depuis plus de vingt ans. Issue d’aucune formation que ce soit dans son approche de la peinture ou pour son inspiration poétique. C’est en effet par choix et par nécessité qu’elle n’a jamais souhaité se confronter à aucun académisme pour laisser place à son expressivité la plus totale sans avoir à user d’aucun artifice ou stratagème technique.
"L’idée de trahir mon travail en usant de clés techniques ne peut, à mon sens, qu’amoindrir le rendu final de l’oeuvre. Ma volonté (...)

Jean-Pierre Guillard à La Cantine des Maronites

Une flopée de Nouveaux Dessins Démodés (dont des jamais montrés), 2 Malones (torsés), un Sprint Bouddha, un Toi-même... 30 œuvres de J-Pierre Guillard exposées à la Cantine dans le cadre du Festival des Canotiers Inauguration mercredi 30 mai de 18h Jusqu’à tartare. Au plaisir. J-P.G.
Bio taf-taf de Jean-Pierre Guillard par Jérémie Laplace (2011)
Jean-Pierre Guillard naît sous le signe du blues, le 12/12/60 (=5x12) à minuit moins douze, à Courbevoie. Illico, il est envoyé respirer l’air de la mer. Femme (...)

Nicolas Magat dit Laoutec expose au Lou Pascalou

Nicolas Magat dit LAOUTEC, raconte l’aventure artistique d’une civilisation parallèle où élégance scientifique et merveilleux chamaniques s’équilibrent.
Avec Laoutec, la représentation est un jeu d’illusions. A travers ses nouvelles oeuvres et la complicité de lunettes 3D, il nous dévoile son univers cosmique et mystique, joyeux, dansant et lumineux.
Cette exposition raconte deux histoires enlacées, qui se déploient en parallèle, comme intriquées, au sens physique du terme. La découverte progressive (...)